EXCLUSIF ! LE PROTOTYPE GLOCK 81
.
.
Vu dans Cibles
(n°397 - Avril 2003)
.
En Exclusivité pour Cibles, le célèbre fabricant autrichien a accepté de nous dévoiler le prototype de son mystérieux Glock 81, une arme conçue à la demande de l'armée belge en 1981. L'état-major souhaitant équiper ses unités spéciales d'un pistolet tirant des rafales de 3 coups, Glock fut sollicité pour proposer une arme dérivée du célèbre modèle 18, mais doté d'un limiteur de rafale. Le premier prototype réalisé comportait alors trois canons disposés horizontalement, sur le principe des pistolets harmonica (système Jarre). Il était alimenté par un chargeur à trois colonnes imbriquées. Jugé trop large pour un port discret, il fut finalement abandonné au profit d'un second prototype, plus compact, muni cette fois de canons superposés. On remarquera le design assez ancien de la carcasse (poignée non anatomique, absence de rail de montage, etc.) qui confirme l'ancienneté de ce prototype que nous avons eu le privilège de tester. Parmi ses avantages, outre la possibilité de tirer par rafales limitées à 3 coups, nous avons noté que les stries plus larges facilitaient la manúuvre de la culasse et que la prise de visée s'effectuait plus rapidement lors de la montée de l'arme, la culasse étant plus haute. Mais surtout, ce modèle réussit à allier les avantages du pistolet et du revolver ! En effet, son mécanisme a été étudié pour interdire tout enrayage : en cas de défectuosité d'une cartouche, le recul de la culasse demeure assuré par les autres munitions et le cycle s'effectue normalement. De plus, il est désormais possible de tirer simultanément une ogive blindée pour la perforation, une pointe creuse pour l'expansion et un container de grenaille CCI pour la dispersion, ou toute autre combinaison permettant de neutraliser la cible quel que soit son niveau de protection. Le fabricant envisageant de lancer la production d'une série limitée, les personnes intéressées sont priées de se faire connaître auprès de la revue qui transmettra.